Comment agir ?

Label
Pour réduire la pollution, il faut la connaitre.
 
Que vous soyez un.e paddler.euse occasionel.le ou débutant.e, un rameur.eure hebdomadaire inscrit.e en club, un.e sportif.ve expérimenté.e, un eco-aventurièr.e dans le cadre d’une expédition, voir même un simple randonneur.euse : votre présence sur l’eau ou au bord de l’eau est une formidable occasion de documenter ce qui vous entoure et contribuer ainsi à faire avancer la protection des « voies de transfert ».

Le projet PADDLE & PROTECT identifie les protocoles scientifiques développés par des laboratoires et ONG partenaires et distingue les outils utilisables en stand-up paddle, à la fois en rivière, en zone littorale, directement embarqué sur l’eau ou exploitable à partir des berges, afin de contribuer à la cartographie des menaces qui pèsent sur nos rivières et faire ainsi avancer la connaissance de l’état écologique des écosystèmes aquatiques, en oeuvrant sur 3 menaces prioritaires :

. les pollutions plastiques (macrodéchets)
. le réchauffement climatique (sécheresse, température etc…)
. les toxiques chimiques (pesticides, microplastiques, mégots, détergents etc…)

COLLECTER DES DONNÉES & INDICATEURS RELATIFS
A LA PRESENCE DE POLLUTIONS PLASTIQUES

En termes de pollution plastique, nettoyer et ramasser les déchets est une œuvre louable, qui permet de sensibiliser à cette problématique. Pour mettre un terme à ce terrible flux qui draine chaque année plus de 8 tonnes de déchets vers les océans, nous pouvons aller plus loin. Bien que les rivières aient été identifiées comme un vecteur majeur d’introduction de déchets dans le milieu marin, il n’existe à l’heure actuelle que très peu de connaissances sur la quantité et la composition des déchets transportés par les cours d’eau.

A l’échelle individuelle. adopter un mode de consommation Zéro Déchet est très pertinent De manière plus globale, contribuer à la cartographie des déchets, à leur localisation et à leur caractérisation est une manière efficace d’œuvrer avec les institutions à la source pour contrer durablement ce fléau en identifiant plus clairement leur origine et les phénomènes qui les ont causés.

 

C’est la raison pour laquelle nous avons sélectionné les outils et les démarches qui nous semblent les plus efficaces pour la communauté paddle :

En France & Europe

  • comptabiliser les pollutions plastiques sur une plage avec le protocole Initiatives Océanes de Surfrider Foundation.
    Ce protocole propose 3 niveaux de comptabilisation des déchets :
    - FICHE BILAN SIMPLE : les bouteilles plastiques sont isolées du reste des déchets.
    - FICHE INTERMEDIAIRE : les déchets sont classés en 34 catégories
    - FICHE AVANCEE : afin d’alimenter la plateforme centrale développée par l’Agence Européenne pour l’Environnement, il est proposé d’opérer à une quantification complète selon le protocole harmonisé européen Marine Litter Watch.

  • cartographier les pollutions plastiques en rivière à partir d’un Sup ou Kayak ou sur les berges avec le protocole Plastic Origins
    Plastic Origins est le protocole de prédilection utilisé au sein de Watertrek. Développée par Antoine Bruge, cette application à installer sur son smartphone permet de cartographier la présence de plastique sur la rive gauche ou la rive droite d’un cours d’eau, soit à partir d’une embarcation soit lors d’une marche le long des berges. Les déchets sont à classer automatiquement sous 10 catégories. Il n’est pas nécessaire d’utiliser l’outil sur l’intégralité d’une distance parcourue à pied ou en SUP.

    Vous pouvez créer votre propre compte ou effectuer vos relevés en utilisant le compte Watertrek (nous contacter pour obtenir les identifiants)

  • cartographier les pollutions plastiques en rivière à partir d’un Sup ou Kayak ou sur les berges avec le protocole Plastic Origins.
    Plastic Origins est le protocole de prédilection utilisé au sein de Watertrek. Développée par Antoine Bruge, cette application à installer sur son smartphone permet de cartographier la présence de plastique sur la rive gauche ou la rive droite d’un cours d’eau, soit à partir d’une embarcation soit lors d’une marche le long des berges. Les déchets sont à classer automatiquement sous 10 catégories. Il n’est pas nécessaire d’utiliser l’outil sur l’intégralité d’une distance parcourue à pied ou en SUP.

    Vous pouvez créer votre propre compte ou effectuer vos relevés en utilisant le compte Watertrek (nous contacter pour obtenir les identifiants)

     

En France

  • Identifier des zones d’accumulation de déchets avec le CEREMA

    Dans le cadre du plan d’action « Zéro déchets plastiques en mer » lancé par le Ministère de la Transition Énergétique et son COPIL Voies de transfert dont fait partie Watertrek, le CEREMA est en charge de réaliser un inventaire cartographié des zones d'accumulation de macro-déchets plastiques sur les cours d'eau et les fleuves. 

    Vous pourrez à compter de novembre 2022 remplir une fiche en ligne à chaque fois que vous identifierez un zone dense en déchets (sous un pont, dans un méandre, et à proximité de l’eau).

     

En Amérique du Nord & en Australie

DOCUMENTER L’IMPACT DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE
SUR LES ECOSYSTEMES AQUATIQUES

La sécheresse est une conséquence principale du réchauffement climatique sur les rivières. En 2022, le Rhin et d’autres fleuves importants en Europe ont vu leur niveau s’abaisser de manière exceptionnelle.

En Europe

  • contribuer à la cartographie des rivières et cours d’eau les plus vulnérables et asséchés avec  DRYvER, une application basée sur la prise de photo et l’observation du stress hydrique.

    Le site est en anglais. Vous pouvez créer votre propre compte ou utiliser celui de Watertrek (nous contacter pour obtenir les identifiants) ou nous demander d’agir en intermédiaire.

MESURER LA QUALITÉ DE L’EAU &
REPERER LES POLLUANTS CHIMIQUES EN RIVIERE

En France

  • mesurer la qualité bactériologique de l’eau grâce au protocole CURL de Surfrider.

    S’il s’agit au départ d’un capteur sensible installé sur une jambière portée par des surfeurs pendant un minimum de 100h en eau salée, la possibilité de poser ce capteur sous une planche de paddle et effectuer ainsi des mesures en rivière est en cours d’étude. Nous contacter pour les mises à jour via paddle&protect@watertrek.org

 En Europe & reste du monde

  • mesurer les teneurs en nitrates, phosphates et la turbidité avec en Freshwaterwatch.

    L’ONG membre de Earthwatch basée à Oxford rassemble des données relatives à la présence de pesticides, elle vend des fioles facilement transportables lors d’une expédition pour faire des mesures, les données doivent ensuite être entrées manuellement sur la plateforme en ligne.

    Le site est en anglais. Vous pouvez créer votre propre compte ou utiliser celui de Watertrek (nous contacter pour obtenir les identifiants) ou nous demander d’agir en intermédiaire.

ÉCHANGEONS

Vous êtes un laboratoire ? un chercheur ou doctorant? Une association ayant développé un outil ? vous souhaitez mobiliser des rameurs autour d’une recherche écologique spécifique, notamment en eau douce : 

contactez-nous à paddle&protect@watertrek.org

crossmenuchevron-down